Depuis quelques années les attaques et les actions des "anticorridas" sont plus nombreuses plus insidieuses et parfois violentes et bénéficient de soutiens très médiatiques.
Même si ces actions, parfois très virulentes, ne sont pas prêtes d'aboutir en France, il n'en demeure pas moins que les aficionados doivent réagir et doivent avoir la liberté d'assister aux spectacles taurins.
Si un jour cet abolitionnisme atteignait la corrida il est certain qu'alors les prochaines victimes seraient la course camarguaise, les abrivados et tous les spectacles taurins.

Accueil | Nous contacter | Mentions légales | Copyright 2020 aficion.org |Tél 04 67 86 40 55 - 06 22 18 80 29 | email: aficion3@gmail.com

Association de défense des tauromachies - Sommières

« Toreros et Toros » rapporte dans 300 pages l’Histoire de la tauromachie avec les démêlés avec les gouvernants mais aussi l’Eglise – les anecdotes joyeuses mais aussi tragiques survenues dans les arènes françaises et espagnoles depuis l’an 1050 jusqu’à 2003 (année par année) – les toreros marquants – la petite histoire des alternatives – les toreros français – le toro – les modes et règlements – les expressions – les déclarations.•" de Gabriel Sempéré •Edition France Libris, mai 2015.

La « cornada » du miroir, qui se déroule au cœur de l’univers si particulier de la tauromachie, propose une quête de spiritualité au travers d’un symbolisme varié. Elle incite notamment à une véritable réflexion sur les notions de mort et d’amour. La tauromachie y est abordée avec poésie, par le biais des cinq premiers Arts. « Cette mort l’obstinait et le tétanisait. Mais depuis peu, ce n’était plus le cas. Il avait finalement appris à vivre avec elle. Il avait enfin vaincu ses longues nuits d’insomnies à se demander si son heure était arrivée. Il pouvait désormais la regarder en face, poussant même parfois le jeu au-delà du raisonnable. Son corps d’ailleurs, portait les traces de ces moments d’inconsciente extase. Il était cousu de ces triomphes. Par chance, jamais il n’avait été blessé gravement, par chance, les médecins avaient toujours su réparer le torero autant que l’homme. Diego Montalbán avait fait le choix de ne pas aimer, de ne pas perdre son temps dans ces jeux futiles qui amusaient ceux de son âge. Une seule femme le fascinait vraiment. C’était Lorena, son amie d’enfance. Pourtant, il n’y avait pas de place dans son cœur pour l’amour. Il en était convaincu. Il avait trop souffert. •Laurent GÉRAY •  Editions Maïa. • 978-2379161711

Hugo, jeune Biterrois tout juste âgé de 19 ans, décide, après l'abandon de sa mère et le décès de son père, de partir en Andalousie pour devenir matador. Il s'installe dans un petit village blanc, Arcos de la Frontera, où il forcera son destin. Au fil des jours, il va y rencontrer l'amitié, l'amour et même la haine. Sur son chemin, des obstacles vont se dresser, des révélations vont bouleverser sa vie. À la suite de ces événements, abandonnera-t-il son rêve ? De nationalité franco-espagnole, Richard Vilaplana Gavalda partage aujourd’hui sa vie entre la région Occitanie et l’Andalousie. Il a été, pendant dix-neuf ans, Maire de la Commune de Fayet, sur le département de l’Aveyron, ainsi que président de la Communauté de Communes de Camares et vice-président du Parc des Grands Causses. Aujourd’hui, les taureaux, les chevaux et la littérature rythment plus que jamais sa nouvelle existence. De Richard VILAPLANA GAVALDA Editions LE LYS BLEU UGS : 8-1-1514

Chaque année, des centaines de milliers d'aficionados s'enthousiasment pour ce spectacle hautement ritualisé qu'est la corrida. Attestée depuis le XVIe siècle au moins, d'abord en Espagne, puis en France, au Mexique, en Colombie, au Venezuela et en Afrique du Nord, la tauromachie donne lieu à une cérémonie dont les officiants sont des idoles et qui génère une économie faisant vivre des villes entières. Aucun livre ne rendait compte de cet univers particulier, qui est aussi un spectacle populaire à part entière, avant la première édition, en 2003, du présent ouvrage de référence. Mis à jour et enrichi de nombreux articles, il présente l'histoire de la corrida, la naissance des règles actuelles, le sens et l'efficacité des gestes exécutés au cours du combat et les différentes phases de celui-ci. Il permet aussi de déchiffrer les codes qui régissent cet art complexe. La partie Dictionnaire consacre plus de 1 800 entrées aux différentes composantes de cette microsociété, toro, torero, novillero, banderillo, ganadero, apoderado, aux élevages, aux places taurines, aux termes techniques... Quelque 600 notices biographiques sont spécifiquement dédiées aux matadors et à leur histoire, des origines à nos jours. On trouvera, en outre, des articles sur les relations entre tauromachie et philosophie, religion, arts, cinéma, télévision, littérature, ainsi que des tableaux généalogiques des races de toros, des fers de ganaderias et des dessins expliquant les principales figures de la corrida. Conçu par les meilleurs spécialistes, cet ouvrage permet de tout connaître de ce monde étrange et fascinant. •978-2-221-14081-9 Editions Robert LAFFOND DE Robert BERARD

« La corrida est moins qu'un art parce qu'elle semble échouer à produire une vraie représentation, vouée qu'elle est à la présentation du vrai : un vrai danger, une blessure béante, la mort. Mais, pour la même raison, la corrida est plus qu'un art : c'est la culture humaine même. Ce n'est pas, comme l'opéra, un art total, c'est une culture totale, parce qu'en elle fusionnent toutes les autres pratiques culturelles. De fait, la corrida n'est ni un sport, ni un jeu, ni un sacrifice, elle est plus qu'un spectacle et elle n'est pas exactement un art ni vraiment un riteBroché – 27 mai 2011

Avec un bilan en manches courtes, le cinéma taurin n'occupe qu'un modeste strapontin dans l'Histoire du 7ème Art . Les taureaux font leur cinéma est un inattendu ouvrage d'un genre inconnu, une approche insolite de la corrida sous l'angle du cinéma. On y croise les plus grands réalisateurs, des ringards patentés,des vedettes de premier plan, des hésitants, des starlettes vouées au « monton ». Comme nombre d'apprentis. La patiente exploration de quelques 344 films et 30 ans de recherches révèlent, au delà de la carte postale, des clichés de l'espagnolade et des champs de navets, un univers déroutant, fragile, sensible et perles précieuses trouvées. Du sirupeux mélo tropical au porno, du policier à la romance, du kitsch à l'humour noir, du western spaghetti au film expérimental. Burlesque compris. L’extravagante anthologie du cinoche primée à Hollywood, Berlin, San Sebastien, Cannes, Mexico, Moscou... Brisbanne. (25€) (communiqué) Guy Suire a assuré pour la radio et télévision, magazines, enquêtes, reportages et responsabilités dont la direction de l'Atelier de Création de Radio France en région. Parallèlement, auteur dramatique, a mis en scène une centaine de pièces, chroniqueur journal Sud-Ouest, cofondateur des cahiers de la Corrida. Une vingtaine d'ouvrages à son actif dans des secteurs très divers. •Guy SUIRE •Editions 2GUYBERT achat : https://2guyber.company.site/

Au-delà de toutes les controverses passionnées sur sa légitimité, la corrida demeure un objet de pensée non identifié. Est-ce un spectacle ? une cérémonie ? un jeu ? un sport ? un combat ? un art ? La corrida est une lutte à mort entre un homme et un taureau, mais sa morale n’est pas celle qu’on croit : car le taureau de combat est le seul animal qui doit vivre libre pour pouvoir mourir en combattant. La corrida Avec un bilan en manches courtes, le cinéma taurin n'occupe qu'un modeste strapontin dans l'Histoire du 7ème Art . Les taureaux font leur cinéma est un inattendu ouvrage d'un genre inconnu, une approche insolite de la corrida sous l'angle du cinéma. On y croise les plus grands réalisateurs, des ringards patentés,des vedettes de premier plan, des hésitants, des starlettes vouées au « monton ». Comme nombre d'apprentis. La patiente exploration de quelques 344 films et 30 ans de recherches révèlent, au delà de la carte postale, des clichés de l'espagnolade et des champs de navets, un univers déroutant, fragile, sensible et perles précieuses trouvées. Du sirupeux mélo tropical au porno, du policier à la romance, du kitsch à l'humour noir, du western spaghetti au film expérimental. Burlesque compris. L’extravagante anthologie du cinoche primée à Hollywood, Berlin, San Sebastien, Cannes, Mexico, Moscou... Brisbanne. (25€) (communiqué) Guy Suire a assuré pour la radio et télévision, magazines, enquêtes, reportages et responsabilités dont la direction de l'Atelier de Création de Radio France en région. Parallèlement, auteur dramatique, a mis en scène une centaine de pièces, chroniqueur journal Sud-Ouest, cofondateur des cahiers de la Corrida. Une vingtaine d'ouvrages à son actif dans des secteurs très divers. •Guy SUIRE •Editions 2GUYBERT achat : https://2guyber.company.site/ Brèves nouvelles de l'Association qui, malgré le confinement, a tout mis en œuvre pour la parution de la revue annuelle. En effet, la revue XI vient de paraître, vous pouvez d’ores et déjà  en faire l'acquisition auprès de Jean François NEVIERE •soit par e-mail   jeffneviere@msn.com soit par téléphone au 06 76 97 45 53. •par voie postale à : SARL ILUSION 135 avenue Jean-Baptiste Clément 34130 Mauguio - par email (en version scannée) à : happycionado@gmail.com RETOUR RETOUR n’est peut-être pas un art, mais elle permet de redéfinir l’essence même de l’art. Elle donne forme à une matière brute, la charge du taureau ; elle crée du beau avec son contraire, la peur de mourir ; elle exhibe un réel dont les autres arts ne font que rêver. Cette belle méditation, qui échappe aux jargons des philosophes comme des aficionados, est aussi une introduction limpide aux enjeux de la corrida. "C'est le livre le plus intelligent, le plus profond, le plus argumenté jamais écrit sur le sujet." Roger-Pol Droit, Le Monde Poche – 6 avril 2011  de Francis WOLFF

La corrida est très technique, codée et réglementée. Pour l apprécier, il faut des connaissances de base. Cet ouvrage pratique est axé autour de 3 parties : historique (naissance, évolution), déroulement (acteurs, règlement) et lexique (définition des termes spécifiques). Les illustrations nous montrent des arènes des différentes catégories, françaises (Sud-Ouest, Sud-Est), mais aussi espagnoles, et des élevages. 21 mars 2013  de Miguel Darrieumerlou

Depuis quelques années, une nouvelle bataille contre la corrida s’est engagée. Diverses mesures prohibitionnistes ont été proposées. Ici ou là, on parle de défendre l’accès des corridas aux mineurs. Ailleurs, il est carrément question de les interdire. L’offensive est portée par des motivations généreuses, mais elle n’est pas consciente des risques que la prétendue « libération animale » fait courir à notre morale humaniste et, surtout, elle ignore les valeurs de la tauromachie. La corrida n’est pas seulement un spectacle magnifique. Elle n’est pas seulement excusable. On peut la défendre parce qu’elle est moralement bonne. Francis Wolff a dressé une liste de 50 raisons. Francis Wolff est philosophe. Il est notamment l’auteur de Philosophie de la corrida (Fayard, 2007). Vous aimez la corrida ? Sachez la défendre ! Vous n’aimez pas la corrida ? Sachez la comprendre ! Poche 0 – 12 mai 2010   de Francis Wolff

Una de las principales misiones de la Fundación Toro de Lidia desde que empezó su camino es asegurarse de que la voz de la Tauromaquia se escuche clara y fuerte. Y una de las formas de hacerlo consiste en tener presencia en los medios de comunicación por medio de artículos periodísticos y de opinión. Algunos de ellos, de temática jurídica, tratan de leyes y sentencias, y otros, entre ellos los que llevan mi firma, de actitudes políticas censurables, de libertad, de cultura, de naturaleza y de los movimientos antitaurinos.A los artículos se añade en este libro el discurso que tuve el honor de pronunciar como presidente en el Senado el día 22 de enero de 2019. En él se definió con toda nitidez al animalismo como una hecatombe cultural, económica y ecológica, especialmente para el mundo rural, y a la Tauromaquia como un dique de libertad frente al populismo prohibicionista.Tanto el conjunto de los artículos que aquí se ofrecen como los discursos y las cartas abiertas reflejan fielmente aquello en lo que la Fundación cree y por lo que trabaja cada día: la Tauromaquia es el regalo cultural de España a la Humanidad, está protegida por la Constitución y las leyes y es un paradigma de libertad frente al nuevo puritanismo que quiere prohibir lo que no le gusta. Defender los toros, ahora mismo, es también defender una España más libre, más tolerante y más plural. Una España mejor.Todo profesional y aficionado taurino tiene el derecho y el deber de defender la Tauromaquia. El presente libro contiene datos, ideas, argumentos y sentimientos que van a ser de mucha utilidad en esta batalla .Fundación Toro de Lidia 2016 - 2020 (Spanish Edition) (Spanish) Paperback – February 25, 2020

Cet ouvrage est le support de cours de l'école. Décliné en 12 chapitres truffés du vocabulaire taurin espagnol, évoquant l'histoire, il détaille comment se déroulent les trois tiers d'une corrida, le rôle de chacun des acteurs et leur manière d'interagir. Mais aussi et surtout, ce qui en fait un ouvrage de référence, c'est une explication détaillée des principes fondamentaux que sont la théorie des terrains, la vision du toro et l'analyse générale de la passe. Enfin, il rappelle ce qui se fait ou pas en termes d'étiquette, détaille la fonction du président de course et termine par une évocation du costume de lumières. Chaque chapitre se conclut par un questionnaire, afin de vérifier la bonne compréhension des concepts évoqués. Regroupant de nombreuses informations, utiles et nécessaires, pour celui qui voudrait s’adonner à cette passion et atteindre le niveau de novillero sin caballos, ce recueil sera aussi le parfait vadémécum pour l’aficionado spectateur, curieux de parfaire ses connaissances… Il sera présenté début décembre… • •Par Christian LESUR •commande : cftauromachie@wandoo.fr

HAPPYCIONADO poursuit ses actions de promotion de la tauromachie et crée le livre pour enfants « Découvre la tauromachie en t’amusant ! ». Composé de nombreux jeux et quizz taurins, d’anecdotes, de dessins et de coloriages, il permet aux enfants, âgés de 3 à 14 ans, d’apprendre les bases de la corrida de manière éducative et découvrir son aspect culturel. Pourquoi créer un livre pour enfants ? La tauromachie a besoin de renouveau, que se soit dans les arènes, sur les gradins, en termes de promotion et d’image. Il est temps d’innover et d’inventer l’avenir de la corrida ! Après avoir lancé la première arène gonflable, nous avions envie de créer un nouveau moyen de transmission de notre culture. Quoi de mieux qu’un livre pédagogique sur les toros pour construire l’éducation taurine des enfants et transmettre l’afición des parents ? Un parrain exceptionnel : Sébastien Castella Le Maestro de Béziers a accepté d’être le parrain de ce livre car nous partageons les mêmes valeurs et la même ambition : créer de nouvelles générations d’aficionados et exposer le monde des toros au plus grand nombre. Après ses « seuls contre 6 » solidaires à Nîmes au profit des sinistrés d’Haïti et au Puerto de Santa Maria en faveur de l’association Asedown, sa participation à ce projet est un geste de plus qui fait de lui, d’ores et déjà, bien plus qu’une figura !

Vivant à Madrid, Fanny Jourdan-Gal a recueilli, pendant le confinement, témoignages et souvenirs d’aficionados et personnalités du monde taurin évoquant l’amphithéâtre. Que vous inspirent les arènes de Nîmes ? De cette question, à laquelle ont répondu une cinquantaine de personnes, parmi lesquelles des toreros et des anonymes, est né un livre, "Nîmes et ses arènes, pensées, confinement et état d’urgence". Il a été écrit par Fanny Jourdan-Gal, une Nîmoise de 33 ans vivant à Madrid où elle est chargée de communication et de développement dans un cabinet d’avocats. l’Itinéraire, 5, rue des Arènes. En commande aussi à nimesysuplaza@gmail.com

A une époque où les principales attaques contre la corrida viennent des milieux politiques et en particulier, en Espagne, de l'extrême gauche, il était nécessaire que, issue de la gauche elle-même, s'élèvent des voix en défense de la tauromachie. C'est chose faite avec le livre de Eneko Andueza, député du Partido Socialista de Euzkadi au Parlement basque, Los Toros, desde la izquierda. Dans la préface, Carmen Calvo, grande aficionada et rien moins qu'actuelle première viceprésidente du Gouvernement espagnol, écrit : "Il est important que depuis la gauche nous sautions dans l'arène et nous manifestions sans complexes". Le livre peut être acheté sur le web www.lostorosdesdelaquier.com ainsi que par Whatsapp (+34 667 596 999), ou des plateformes de vente en ligne. Éditeur : Servisistem 2000, S.L.; 1er édition (4 décembre 2020) Langue : Espagnol Broché : 240 pages ISBN-10 : 8494584863 ISBN-13 : 978-8494584862

L'histoire de la ''Perle des Caraïbes'', depuis sa découverte par Christophe Colomb lors de son premier voyage jusqu'à la Révolution des Barbudos, est évoquée à travers celle des corridas que les colonisateurs Espagnols y apportèrent. On y verra que la guerre hispanoaméricaine, avec la victoire des yankees, fut fatale à la tauromachie cubaine. Mais si l' « Oncle Sam » interdit la corrida, ce fut plus pour effacer la présence de la civilisation ibérique que pour satisfaire une philosophie animaliste. Enfin, on y apprendra que les frères Castro, Raul et Fidel, tout comme « Le Che », étaient des aficionados, et qu'ils n'hésitaient pas à se mettre devant des vaquillas pour assouvir leur passion. Joël Bartolotti, revistero torista, ancien directeur de la revue Toros, est également l'auteur aux éditions UBTF, de « Gallito » et des « Des taureaux à Paris », aujourd'hui épuisés. De sa découverte par Christophe Colomb à la révolution des barbudos Joël Bartolotti nous fait parcourir l’histoire taurine de l’ile riche en anecdotes aux saveurs caribéennes. de Joël Bartolotti À commander (+ 4 € de frais de port) à UBTF, 34 rue Croix de Poumeyrac, 34500 Beziers. Courriel: diffusion@ubtf.fr - Site internet : www.ubtf.fr

Chaque année, des centaines de milliers d'aficionados s'enthousiasment pour ce spectacle hautement ritualisé qu'est la corrida. Attestée depuis le XVIe siècle au moins, d'abord en Espagne, puis en France, au Mexique, en Colombie, au Venezuela et en Afrique du Nord, la tauromachie donne lieu à une cérémonie dont les officiants sont des idoles et qui génère une économie faisant vivre des villes entières. Aucun livre ne rendait compte de cet univers particulier, qui est aussi un spectacle populaire à part entière, avant la première édition, en 2003, du présent ouvrage de référence. Mis à jour et enrichi de nombreux articles, il présente l'histoire de la corrida, la naissance des règles actuelles, le sens et l'efficacité des gestes exécutés au cours du combat et les différentes phases de celui-ci. Il permet aussi de déchiffrer les codes qui régissent cet art complexe. La partie Dictionnaire consacre plus de 1 800 entrées aux différentes composantes de cette microsociété, toro, torero, novillero, banderillo, ganadero, apoderado, aux élevages, aux places taurines, aux termes techniques... Quelque 600 notices biographiques sont spécifiquement dédiées aux matadors et à leur histoire, des origines à nos jours. On trouvera, en outre, des articles sur les relations entre tauromachie et philosophie, religion, arts, cinéma, télévision, littérature, ainsi que des tableaux généalogiques des races de toros, des fers de ganaderias et des dessins expliquant les principales figures de la corrida. Conçu par les meilleurs spécialistes, cet ouvrage permet de tout connaître de ce monde étrange et fascinant. •978-2-221-14081-9 Editions Robert LAFFOND DE Robert BERARD

Réalisateur de documentaires pour la télévision, Michel Dieuzaide est l'auteur de plusieurs films sur des peintres et des musiciens contemporains. Parrallèlement, il mène une carrière de photographe qui l'a conduit à publier un certain nombres de livres sur des sujets aussi divers que la peinture, la sculpture baroque, l'Inde, la villa Médicis, le flamenco et bien sûr l'Espagne, qui lui est presque une seconde patrie. Sur la tauromachie, passion qui l'anime depuis plus de 35 ans, il a déjà publié trois livres de photographies. Celui-ci rassemble ses meilleures images depuis 1968 jusqu'à aujourd'hui. Elles sont accompagnées de quelques récits de souvenirs qui viennent en écho à ce survol de plus d'un quart de siècle d'aficion pour faire de cet ouvrage un véritable travail d'auteur. Le livre s'ouvre sur un texte de Pierre Veilletet, écrivain, fin connaisseur de l'Espagne, qui fut rédacteur en cher de S.O. Dimanche assurant également la chronique taurine pour Sud-Ouest.9782350680170 Partager Tweet Pinterest Google+ • Aficion, Michel Dieuzaide, tauromachie, textes Pierre Veilletet 9782350680170

Joselito, torero charismatique et rebelle, explique à sa fille adolescente tentée par les arguments des anti-corridas, le sentiment et les valeurs profondes qui fondent un art né il y a deux siècles. Sans a priori, il l’alerte sur les conséquences culturelles, écologiques et économiques de son interdiction et oppose aux censeurs la dimension artistique et la valeur universelle de la tauromachie. 2017 Au DIABLE VAUVERT

Le campo figure le territoire inviolé que ni l'agriculture intensive ni les petits arrangements du mundillo n'ont sali. Il existe pour forger les vocations et nourrir les légendes. C'est l'espace de l'idéal. Dans ces parages secs et vallonnés les esprits maléfiques de la corrida envoient de jeunes silhouettes habillées d'une muleta blanche. On dit que la lune les regarde combattre. Le campo s'oppose à l'espèce humaine, RETOUR affairiste et truqueuse. Ici, un voile de pureté interdit de toucher. Depuis le poste où il a rendez-vous, Jean-Jacques Baylac voit des animaux accomplis, puissants, armés pour la guerre. D'apparence, tout les désigne pour entrer un après midi de Pentecôte en Vic. Mais peut-être n'ont ils jamais quitté la place du village où les retient inlassablement le peintre, dans l'émotion du commencement. Si comme l'affirme Curro Romero " la vérité est dans le campo et pas dans les villes où tout est mensonge ", alors c'est là, au campo, que Jean-Jacques le vicois éteindra la lumière éblouissante de son chevalet. Christian Seguin. Editions Au Diable Vauvert 2007

Quand Juan Bautista baisse la main, rempli de sérénité et de dominio, sobre, temple, sans artifice superflu, je vois naître sur le sable des arènes de soyeuses faenas qui font vibrer mes émotions. De son passage dans les pueblos de la vallée de la peur en Castille, il y a déjà dix ans, Jean-Baptiste a gardé l'envie et la passion du Novillero. Aujourd'hui, l'homme s'est construit et le torero a grandi, en accord avec luimême et avec son art. Dans la douceur d'une véronique, il accrochera le temps de nos après-midi taurines, et là-bas, au bout du patio de caballos, pendant que des milliers de mouchoirs blancs s'agiteront, il sera déjà reparti vers son destin, drapé d'or et de lumière : figura del torero. Eh Juan ! Muchas suerte, aigo ! DE Blaise Volkaert •Éditeur : Atlantica (28 juillet 2006) •de Blaise Volckaert  (Auteur), Jacques Weber (Préface)

Domestiqué sept ou huit millénaires avant notre ère, le taureau est resté le plus sauvage des animaux domestiques. Il se dégage de lui une impression de puissance, de vitalité et de fécondité, qui en a fait un dieu pour de nombreux peuples de l’Antiquité. Le christianisme à ses débuts est parti en guerre contre les cultes qui lui étaient rendus et lui a substitué le bœuf, animal pacifique, paisible et travailleur. D’où une certaine éclipse du taureau dans la culture européenne pendant plusieurs siècles : il se limite alors à la vie des campagnes et à la fécondation des vaches. Toutefois, à partir du XVIe siècle, puis surtout du XIXe, la réapparition des jeux et spectacles tauromachiques le remettent sur le devant de la scène et suscitent des polémiques qui se sont accentuées au cours des dernières décennies. Date de parution 01/10/2020 19.90 € TTC 160 pages EAN 9782021449228

Robert Piles est torero. Quoi qu’il fasse, il est torero. Il a pris l’alternative à Barcelone des mains de Luis Miguel Dominguín, comme parrain, et Palomo Linares (le dernier type qui a coupé une queue à Madrid) comme témoin, presque personne. Bon. Il a géré les affaires de plusieurs matadors, dont quelques-uns, grâce à lui, ont pu s’acheter une propriété, bon. Il dirige des arènes, bon. Il est ami avec des éleveurs, bon. Mais il faut toujours ça en torero. Robert Piles est un torero et un taurin. Il a un téléphone portable qui n’arrête pas de sonner, et presque toujours un épi sur la tête. On dira ce qu’on voudra, moi j’appelle ça de la catégorie. De torero.•Robert Piles avec Antoine Martin Collection Carnets Taurins Livre bilingue français/espagnol tête bêche ISBN 978-2-919208-05-0 Sortie juin 2011.

Maire, député, conseiller général et régional, Jean Grenet a incarné Bayonne durant de nombreuses années. Parmi ses responsabilités, il y en a une qui lui tint particulièrement à cœur : la gestion des arènes de Bayonne. Ce ne fut pas une tâche facile car sous son mandat il fallut changer les habitudes, transformer les fonctionnements, opérer des travaux coûteux pour améliorer le confort de Lachepaillet. Fidèle à sa ligne, à la défense de la corrida dans sa ville, malgré les difficultés, Jean Grenet n’a pas reculé. Il a ainsi assuré la pérennité des arènes de Bayonne. Il fut aussi longtemps le président de l’Union des villes Taurines de France et joua à l’Assemblée Nationale un rôle important pour la défense de la corrida souvent attaquée de manière arbitraire. Journaliste, Pierre Vidal se consacre depuis quelques années à la tauromachie et aux traditions populaires. Il dirige la collection « La Verdad» aux éditions Gascogne Il est aussi chroniqueur taurin pour plusieurs médias • MAI 2017 •Pierre VIDAL •. Éditions Gascogne •978-2366660999

Tôt le matin, quand le soleil ne brûle pas encore le sable du "Coso del Pino" et que l'air salé du Guadalquivir rafraîchit les corps, ils s'entraînent ensemble : humbles et glorieux ils ne ménagent pas leurs peines. Chacun pousse le carreton pour l'autre, indifférent à son rang. Là se forgent les destins : ceux qui déchargeront les caisses de poissons au port de Bonanza ou qui défileront à la Maestranza. Au milieu du ruedo, Emilio, avec humilité, éternelement dessine la même véronique, le torse luisant de sueur. Comme ses amis, ses frères de Sanlucar de Barrameda, il vivait lui aussi dans le dénuement et la solitude, anonyme et sans perspective, mais habité par la foi en lui-même. comment a-t-il brisé le mur de l'indifférence ? Pourquoi lui et pas les autres ? Quelles furent les épreuves qu'il dut traverser pour s'extraire du "monton" où tant finissent ? Quelles mains secourables se sont tendues ? Quels ont été ces moments de doutes et de souffrances ? Quel a été le rôle de la France dans son ascension ? Et que sera demain pour Emilio ? •26/10/2020 •Un dialogue entre le torero Emilio de Justo et le journaliste taurin Antonio Arévalo, •aux éditions Gascogne

L’Union des Bibliophiles Taurins de France (UBTF) a mis en ligne sur son site ubtf.fr le texte d’un de ses ouvrages récemment épuisé en librairie « Des Taureaux à Paris » de Pierre Dupuy et Joël Bartolotti. Contribution à l’histoire taurine de la capitale - Conchita Cintrón au Vel d’Hiv. ! Dominguín au Trocadéro !!! Galéjades, accroches romanesques ? Pas du tout : plongez dans ce livre et vous verrez. Car, contrairement à ce qu’on peut en penser, y compris dans les rangs des aficionados éclairés, l’histoire taurine de Paris est étonnamment fournie, même si elle n’occupe qu’une infime partie de l’histoire de la capitale qui se confond souvent avec l’histoire de France. Le passé tauromachique de Paris se déroule sur une longue période, allant des origines antiques de la ville jusqu’aux années 1945 à1949. Des arènes de Lutèce, aux places publiques, des hippodromes à la Monumental Maire, député, conseiller général et régional, Jean Grenet a incarné Bayonne durant de nombreuses années. Parmi ses responsabilités, il y en a une qui lui tint particulièrement à cœur : la gestion des arènes de Bayonne. Ce ne fut pas une tâche facile car sous son mandat il fallut changer les habitudes, transformer les fonctionnements, opérer des travaux coûteux pour améliorer le confort de Lachepaillet. Fidèle à sa ligne, à la défense de la corrida dans sa ville, malgré les difficultés, Jean Grenet n’a pas reculé. Il a ainsi assuré la pérennité des arènes de Bayonne. Il fut aussi longtemps le président de l’Union des villes Taurines de France et joua à l’Assemblée Nationale un rôle important pour la défense de la corrida souvent attaquée de manière arbitraire. Journaliste, Pierre Vidal se consacre depuis quelques années à la tauromachie et aux traditions populaires. Il dirige la collection « La Verdad» aux éditions Gascogne Il est aussi chroniqueur taurin pour plusieurs médias • MAI 2017 •Pierre VIDAL •. Éditions Gascogne •978-2366660999 RETOUR de la rue Pergolèse ou au Vel d’Hiv,les épisodes taurins ne sont pas tous d’égale importance et même s’ils parsèment théoriquement vingt siècles, c’est surtout, sur trois des derniers qu’ils se concentrent. En particulier au tournant du 19emes de Joël Bartolotti 978-2-909521-43-5 de Joël Bartolotti

Alors que l’Aficionado averti pourrait ne pas y déceler de nouvelles connaissances,  le débutant y trouvera lui un tremplin des plus utiles, et pas intimidant, pour poursuivre ses études des vastes richesses que recouvrent tous les sujets liés à notre passion. Si nous donnons le “Gusanillo” à quelques Amis ou membres de nos familles, cet ouvrage est une  bonne option à mettre entre leurs mains.  Ils y trouveront de belles photos et des réponses aux questions que tout un chacun se pose lorsque qu’il voit ses premières Corridas, avec la simplicité qui sied à ce stade de leur parcours. •23 MARS 2019 •DE  Jean Yves Blouin •978-2-35209-752-

« Je n’ai jamais envisagé de devenir autre chose que torero. Jamais. Et je ne peux pas davantage imaginer quelle aurait été ma vie en dehors de ce monde et de cette profession. » C’est par ces mots que Juan Bautista, un des plus grands torero français de notre histoire, ouvre le récit de sa vie et de son parcours. Pour la première fois, en toute sincérité, il se raconte, comme jamais encore il ne l’avait fait.Un témoignage singulier sur une vie de défi et de danger, une quête consacrée au toro. AuteurJuan Bautista TraducteurAntoine Martin EditeurAu diable Vauvert Date de parution11 juin 2020

Entrer dans l’arène, affronter la toile, c’est combattre, tant il est vrai que la création a partie liée avec la mort... Barcelo, Botero, Dalí, Gustave Doré, Goya, Manet, Masson, Picasso, Solana, Viallat, Zuloaga, tous ont exploré leur fascination pour la corrida et les valeurs qu’elle partage avec l’art authentique. Alors même qu’un Picasso confesse son impuissance à transposer le spectacle sur la toile, au risque pour certains de sombrer dans l’espagnolade, la couleur locale ou le kitsch, nombreux sont les artistes à s’y aventurer. De la radicalité des eaux-fortes de Goya aux formes immémoriales des couvercles en métal de Viallat, dramaturgie, érotisme, violence, sacrifice, sacralité, intemporalité sont convoqués dans une inlassable remise en jeu du métier. Collection : Beaux Arts Date de parution : 12/04/2017 Code EAN : 9782754109758

Depuis plus de trente ans, François Zumbiehl fréquente les toreros, les éleveurs et les aficionados. Trente ans de conversations minutieuses, d’écoute généreuse de plusieurs générations de spécialistes de toutes les écoles, de toutes les régions d’Espagne. Au long de ces rencontres, il a noté avec soin les inventions et les détours de leurs discours, pour comprendre et dire ce qui ne se raconte pas : la bravoure, le temple, le duende, l’engagement inouï d’un enfant qui voue sa vie au toro sauvage. « La parole offre à l’étude une matière plus riche et consistante que le déroulement de l’action », dit-il. À travers l’étude des mots des acteurs et des passionnés, de cette langue originale et inventive, François Zumbiehl s’approche au plus près dans ce livre de la vérité des grands mystères de la tauromachie. Éditeur : Marval (1 décembre 1995) ISBN-10 : 2862341770 ISBN-13 : 978-2862341774 ISBN : 978-2-86432-529-1 Editions FAENAS Parution : mars 2008

Éditeur : Marval (1 décembre 1995) ISBN-10 : 2862341770 ISBN-13 : 978-2862341774

Harcelé par la presse, soumis à la pression d'un public toujours insatisfait, et depuis peu confronté à la rivalité d'un jeune matador : le beau Luis Miguel Dominguin. Enfin, il est au seuil d'un choix déchirant entre la passion que lui inspire une pulpeuse actrice divorcée, Lupe Sino, et la vénération qu'il voue à sa mère, la sévère dona Angustias. Il vient d'avoir trente ans. Né en 1917 à Cordoue, Manuel Rodriguez Sanchez a grandi sous la coupe de sa mère veuve de deux toreros, et de cinq soeurs. Les ressources de la famille sont maigres. À onze ans, il décide d'être matador de taureaux. Efflanqué, d'une timidité maladive, il n'a pas le physique de l'emploi. Pourtant, alors que la guerre civile fait rage, Manolete impose son style inimitable. Très vite, la légende s'empare de lui. Le grand garçon triste de Cordoue devient un dieu vivant. Mais peu à peu, l'idole se fissure. Le 28 août 1947, son destin est en marche.. . Voici l'itinéraire tragique d'un gosse qui voulait être un héros, d'un homme ordinaire dévoré par son propre mythe. L'Espagne ensanglantée fournit le décor à ce 2005 Ce recueil rassemble les onze meilleures nouvelles de la première édition du Prix Hemingway. Emouvantes ou drôles, parfois décalées, toujours surprenantes, toutes démontrent la richesse artistique et humaine de la culture tauromachique et le regard neuf que les écrivains portent sur cet i récit, bouleversant par sa sobriété. " Descendue dans l'arène pour esquisser la biographie d'un personnage aussi complexe que mystérieux, l'auteur triomphe de cette difficile faena et mérite la récompense suprême : les oreilles et la queue. " PARIS MATCH. " Que l'on aime la corrida ou qu'on la déteste, on doit lire la passionnante biographie d'Anne Plantagenet pour comprendre d'où elle vient, ce qu'elle révèle de l'Espagne. " L'EXPRESS EAN9782841148592 ISBN2841148599 ÉditeurRamsay

Ce recueil rassemble les onze meilleures nouvelles de la première édition du Prix Hemingway. Emouvantes ou drôles, parfois décalées, toujours surprenantes, toutes démontrent la richesse artistique et humaine de la culture tauromachique et le regard neuf que les écrivains portent sur cet art.

       2005                                                                               2010                                                          2012

En septembre 2007, sous l'égide de l'association Suerte, se tenait à Nîmes un colloque qui empruntait la double direction de la disparité - géographique, historique ou technique - et des constantes - esthétiques ou éthiques - pour tenter de définir les enjeux actuels de la tauromachie. Les Actes de ce colloque rassemblent les contributions éclairantes de Francis Wolff, José Carlo Arévalo, Araceli Guillaume-Alonso, Jean-Pierre Hédoin, François Zumbiehl, Jean-Baptiste Maudet, Alain Rodier, Jacky Siméon, Annie Maïllis, Jacques Durand, Victor Gomez-Pin. «À l'heure de la construction de l'Europe, où ses habitants témoignent également de leur souci de voir préserver l'originalité et la singularité des régions ou des peuples qui la composent, il nous semblait d'actualité de montrer que les tauromachies européennes sont des éléments constitutifs de cette variété à sauvegarder et que, loin d'être anachroniques ou réductibles à un folklore passéiste, elles s'intègrent parfaitement dans la modernité par leurs enjeux humains, éthiques et esthétiques.» Éditeur : Au Diable Vauvert (11 septembre 2008) ISBN-10 : 2846261660 ISBN-13 : 978-2846261661

Au total, l’ouvrage (intitulé José Tomás, Nîmes 16/09/2012) se compose de 120 photos, signées Stéphane Barbier, Alain Damie, Christian Cabanon, Bruno Lasnier, Robert Ricci et Bernard Soulier. Pensé comme un objet souvenir accessible à tous, les néophytes comme les aficionados avertis, le livre ne reprend pas la corrida de manière chronologique, toro par toro, mais présente des images qui dégagent une sensibilité, parfois des moments intimes de la course, un regard ou un geste volé du torero. "On n’a pas voulu faire une présentation classique parce que ce moment-là n’avait rien de classique", affirme en chœur l’équipe. 1 500 exemplaires viennent de sortir des rotatives de Barcelone Créée en janvier dernier, l’association nîmoise se fixe pour objectif de "diffuser la culture taurine" à travers, notamment, des magazines (TOROnotes). Mais l’exemplaire consacré à José Tomás est un cas part, une sorte de hors-série. Pour le réaliser, l’équipe a d’abord lancé, il y a quelques semaines, une souscription afin de concrétiser le projet. Aujourd’hui, 1 500 exemplaires viennent de sortir des rotatives de Barcelone. De son apparition sur le sable nîmois et du silence qui en suivit dans les gradins, de sa première véronique au brin de romarin qu’il embrasse, les photos cristallisent ce moment magique. Et pour la couverture, un José Tomás qui sourit.

Depuis que la tauromachie existe, des amateurs anonymes se mesurent aux taureaux de combats. Qui mieux qu'un de ces passionnés pouvait écrire sur ce besoin humain d'affronter un taureau sauvage ? Car l'amateur n'est poussé ni parle désir de gloire ou de fortune, ni par celui de la reconnaissance. Il obéit à un désir de dépassement irrépressible d'un tout autre genre. L'animal change tout. Il est le danger et l'objet mystérieux du désir. De quoi l'envie de toréer est-elle le nom ? Y recherche-t-on harmonie ou domination ? Adrénaline ou amour ? Dépassement ou beauté ? Original et pertinent, un éloge philosophique de la pratique de la tauromachie qui lève le voile sur une passion étrange. Éditeur : Au Diable Vauvert (13 juin 2019) Langue : : Français Broché : 78 pages ISBN-13 : 979-1030702668

Lise, journaliste féministe et anticorrida, doit réaliser pour TF1 le portrait d'un torero à la réputation de séducteur irrésistible, le légendaire Manuel Ortega. Découvrant qu'Ortega est mêlé à une affaire de meurtre, persuadée de sa culpabilité, elle profite du reportage pour enquêter sur le torero. Et se retrouve plongée au coeur d'un univers qu'elle pensait exécrer. Mais le charisme du mystérieux torero opère à son corps défendant... : Roman, FORMAT : 130 X 198, DATE DE PARUTION : 2019-04-11, EAN-ISBN : 979-10-307-0254-5,

Critique taurin reconnu, André Viard décode les gestes et les rituels qui « feront » une bonne ou une mauvaise corrida. Matador de toro, il explique l'extraordinaire évolution du toreo et nous offre les clés d'une connaissance intelligente de la tauromachie, basée sur l'expérience et l'enseignement des anciens qui, si elle se perdait, pourrait entraîner la dénaturation de l'art taurin. « Du toreo sporadique et pathétiquement syncopé à la tauromachie continuellement maîtrisée, ce livre décrit cette extraordinaire évolution. Il est la clé de l'actuelle tauromachie. Un livre rigoureusement indispensable. » Claude Pelletier Auteur : André Viard Matador de toros, écrivain et journaliste, André Viard est l'un des meilleurs spécialistes contemporains de la tauromachie. Concepteur du premier quotidien français de tauromachie en ligne (www.corridas.net), chroniqueur à Radio France où il commente les ferias françaises, il offre aux aficionados une vision et une connaissance de la corrida acquises face au toro et mûries au contact de grands toreros des trois dernières décennies. Photographie : Bernard Hiribarren Editeur: Atlantica Eds Date de parution: juin 2001  ISBN    2843943566

Antonio Purroy est professeur titulaire de la chaire de production animale à l'École technique supérieure d'ingénieurs agronomes de l'Université publique de Navarre, dont il est vice-recteur ; membre de la Comision Nacional Evaluadora de la Actividad Investigadora (CNEAI), organisateur des Jornadas sobre el toro de lidia, qui se tiennent tous les deux ans à Pamplona depuis 1998. Il est également l'auteur de La Cria del toro bravo. Arte y progreso, Ediciones Mundo Prensa, Madrid, 1988. Ce livre décrit le comportement du taureau de combat dans la campagne, son habitat naturel, et également dans l arène où ce magnifique animal passe les dernières minutes de sa vie. Il doit alors rendre possible le succès du matador, qui le domine en ce lieu, lors d un magnifique duel qui, dans les meilleurs Depuis que la tauromachie existe, des amateurs anonymes se mesurent aux taureaux de combats. Qui mieux qu'un de ces passionnés pouvait écrire sur ce besoin humain d'affronter un taureau sauvage ? Car l'amateur n'est poussé ni parle désir de gloire ou de fortune, ni par celui de la reconnaissance. Il obéit à un désir de dépassement irrépressible d'un tout autre genre. L'animal change tout. Il est le danger et l'objet mystérieux du désir. De quoi l'envie de toréer est-elle le nom ? Y recherche-t-on harmonie ou domination ? Adrénaline ou amour ? Dépassement ou beauté ? Original et pertinent, un éloge philosophique de la pratique de la tauromachie qui lève le voile sur une passion étrange. Éditeur : Au Diable Vauvert (13 juin 2019) Langue : : Français Broché : 78 pages ISBN-13 : 979-1030702668 Lise, journaliste féministe et anticorrida, doit réaliser pour TF1 le portrait d'un torero à la réputation de séducteur irrésistible, le légendaire Manuel Ortega. Découvrant qu'Ortega est mêlé à une affaire de meurtre, persuadée de sa culpabilité, elle profite du reportage pour enquêter sur le torero. Et se retrouve plongée au coeur d'un univers qu'elle pensait exécrer. Mais le charisme du mystérieux torero opère à son corps défendant... : Roman, FORMAT : 130 X 198, DATE DE PARUTION : 2019-04-11, EAN-ISBN : 979-10-307-0254-5, Critique taurin reconnu, André Viard décode les gestes et les rituels qui « feront » une bonne ou une mauvaise corrida. Matador de toro, il explique l'extraordinaire évolution du toreo et nous offre les clés d'une connaissance intelligente de la tauromachie, basée sur l'expérience et l'enseignement des anciens qui, si elle se perdait, pourrait entraîner la dénaturation de l'art taurin. « Du toreo sporadique et pathétiquement syncopé à la tauromachie continuellement maîtrisée, ce livre décrit cette extraordinaire évolution. Il est la clé de l'actuelle tauromachie. Un livre rigoureusement indispensable. » Claude Pelletier Auteur : André Viard Matador de toros, écrivain et journaliste, André Viard est l'un des meilleurs spécialistes contemporains de la tauromachie. Concepteur du premier quotidien français de tauromachie en ligne (www.corridas.net), chroniqueur à Radio France où il commente les ferias françaises, il offre aux aficionados une vision et une connaissance de la corrida acquises face au toro et mûries au contact de grands toreros des trois dernières décennies. Photographie : Bernard Hiribarren Editeur: Atlantica Eds Date de parution: juin 2001  ISBN    2843943566 moments des deux adversaires, déborde d art et d émotion. Ainsi, l auteur a étudié avec rigueur et détail les différents aspects de sa conduite dans sa campagne natale. Le dernier chapitre nous transporte dans l arène où sont analysés de façon très suggestive et très complète tous les moments du combat : la sortie du toril, la phase des piques, celle des banderilles et celle de la muleta. Comme grébiche, le livre inclut des réflexions sur le présent et l avenir du taureau de combat et de la corrida elle-même, recueillies à la demande de l auteur, par de notables matadors, éleveurs, critiques taurins et aficionados. Éditeur : éditions Atlantica (29 avril 2014) Langue : : Français Broché : 280 pages ISBN-10 : 2758804948 ISBN-13 : 978-2758804949

Ce très beau livre de photographie nous propose un florilège d'émotions sur la corrida. A travers 250 fabuleuses photos, il va nous permettre d'entrer dans toute l'intimité du torero. De Nîmes à Pampelune, de Bayonne à Séville, Le livre nous offre les plus grands moments d'émotions de la Corrida. Ce livre sera à la fois une porte d'entrée pour comprendre la corrida et un témoignage intime sur les sentiments des toreros, à travers les commentaires qu'ils apporteront aux photos. TIMEE EDITIONS Christian Gabanon (Auteur) François-Xavier Gauroy (Auteur) Paru en mars 2007

A travers 250 fabuleuses photos,cet ouvrage nous permet d’entrer dans toute l’intimité du combat. De Nîmes à Pampelune, de Bayonne à Séville, ce livre nous offre les plus grands moments d’émotions de la Corrida. Ouvrage unique, il constituera un cadeau indispensable pour tous les amateurs de tauromachie. TIMEE EDITIONS Christian Gabanon (Auteur) Paru en mars 2009

Depuis la plus haute Antiquité et sur tout le pourtour méditerranéen, la présence du taureau et la fascination qu'il exerce poussent les hommes à le combattre. Sur la péninsule Ibérique, l'affronter à cheval était jadis le privilège de la noblesse, et la tauromachie équestre, qui connut son apogée durant le XVe siècle, préfigure le rejoneo moderne. Deux cents ans plus tard, le peuple s'approprie le jeu taurin. Les seigneurs n'y participent plus que par taureau interposé, qu'ils sélectionnent pour sa bravoure dans leurs propriétés, et qui devient l'élément noble du spectacle. Trois cents anis encore, et l'émotion artistique entre dans l'arène. La corrida moderne est née. Après quarante siècles, le bestiaire RETOUR se fait artiste et le matador, torero. Magnifiquement illustré, Le Grand Livre de la corrida raconte pour la première fois l'évolution de l'art taurin dans toute sa diversité. D'André VIARD

Au commencement était l'aurochs. Le fauve du Vieux Monde fut d'abord chassé, avant d'être sacralisé. Sous l'impulsion des jeux romains, la géographie taurine se met en place : la péninsule Ibérique, le sud de la Gaule. La tauromachie est en gestation. A cheval en Castille, à pied en Navarre. Le XVIIIe siècle l'anoblit : immense paradoxe, elle devient populaire. L'âge romantique la justifie : c'est la " fiesta nacional ", l'âme espagnole à l'état pur. Le XXe siècle fait éclater les frontières. Signe, si besoin était, que le rituel tragique où se joue la mort possible est une nécessité humaine, éternelle. Claude Pelletier nous ouvre les portes de ce monde de sable, d'or, de sang, et de courage Claude Pelletier EAN : 9782070531899 176 pages Éditeur : GALLIMARD (22/05/1992)

Sous le sable des arènes est une plongée dans l'univers fascinant de la tauromachie. Sous la plume de François-Xavier Gauroy, les 50 plus belles histoires de la corrida dessinent un panorama somptueux et inattendu des toreros et de leur monde. Matadors de légende et héros moins fameux, ils partagent avec l'aficionado une passion démesurée dont l'auteur a condensé ici les moments les plus forts, les plus drôles et les plus émouvants. A travers ces instantanés, vous découvrirez combien sont proches le doute et le triomphe, la peur et l'héroïsme, l'ombre et la lumière. De Juan Belmonte à Sébastien Castella, en passant par Joselito, Manolete, El Cordobés, Ordoñez, El Juli et tant d'autres, aucun n'échappe à la plume inspirée de François-Xavier Gauroy. Il approche ici l'essence de la corrida, cet art qui est aussi un spectacle, une fête et une épreuve, " un huis clos très contemporain, celui de l'homme avec ses doutes, ses craintes et son courage, confronté à un animal qui lui oppose simplement sa violence sans rancune, son innocence dangereuse ". Vous trouverez également dans cet ouvrage tout ce dont a besoin un aficionado, averti ou débutant, pour apprécier une corrida : de précieux " Conseils et éclaircissements à l'usage de ceux qui voient leur première course ", un lexique des termes taurins et un calendrier perpétuel et exhaustif des corridas en France... Timée-Editions (15 avril 2004) ISBN-10 : 2951895283 ISBN-13 : 978-2951895287

Recueil de dessins humoristiques sur la Corrida en noir et blanc et en couleurs par Eddie Pons. Edition originale en superbe état général. Exemplaire enrichi d'un magnifique dessin original pleine page et d'une dédicace autographe, signée, de l'auteur. Referencia : 9472

Comment un jeune torero nîmois est devenu cavalier et dresseur de chevaux ? Alain Bonijol, l'homme qui parle aux chevaux de picador, raconte son aventure, des arènes françaises aux plus prestigieuses ferias espagnoles, et ses ambitions pour la tauromachie du futur. Un document passionnant sur une histoire culturelle du Sud français. •2846268568 • EDITIONS AU DIABLE VAUVERT •D Alain BONIJOL

Brèves nouvelles de l'Association qui, malgré le confinement, a tout mis en œuvre pour la parution de la revue annuelle. En effet, la revue XI vient de paraître, vous pouvez d’ores et déjà  en faire l'acquisition auprès de Jean François NEVIERE •soit par e-mail   jeffneviere@msn.com soit par téléphone au 06 76 97 45 53.

Pour la première fois, le Prix Hemingway est remporté par une femme ! Élise Thiébaut, seizième lauréate, signe une nouvelle féministe et iconoclaste où les arènes tirent le fil de l'amour maternel. Les meilleures nouvelles de l'édition 2020 déclinent la perte des parents et la fin
LA CORRIDA EXPLIQUÉE À MES AMIS Un ouvrage de vulgarisation unique 120 pages illustrées sur le Toro et la corrida Les mots clés expliqués dans leur contexte Les gestes des toreros explicités visuellement Le toro au campo Histoire des élevages de toros bravos La genèse de la corrida Tous les codes et rituels déchiffrés Explications des trois tercios Les passes de cape et de muleta; - • Édition Christophe Andrieu – • parution 26 sept 2014 – • ISBN 1091054037 •de Christophe Andrieu
« Toreros et Toros » rapporte dans 300 pages l’Histoire de la tauromachie avec les démêlés avec les gouvernants mais aussi l’Eglise – les anecdotes joyeuses mais aussi tragiques survenues dans les arènes françaises et espagnoles depuis l’an 1050 jusqu’à 2003 (année par année) – les toreros marquants – la petite histoire des alternatives – les toreros français – le toro – les modes et règlements – les expressions – les déclarations.•" de Gabriel Sempéré •Edition France Libris, mai 2015,  d'une histoire, inventent de nouvelles scènes pour la tauromachie, trinquent avec Hemingway, confrontent les époques et imaginent la tauromachie dans le siècle qui s'ouvre.
Premier prix de la nouvelle en France, le Prix Hemingway est reconnu internationalement et permet chaque année de découvrir la fine fleur de la forme courte. Organisé par les Avocats du Diable, il récompense de 4 000 EUR et d'un callejon en feria de Nîmes, offerts par Simon Casas EDITIONS AU DIABLE VAUVERT •D’ Élise Thiébaut

LA CORRIDA EXPLIQUÉE À MES AMIS Un ouvrage de vulgarisation unique 120 pages illustrées sur le Toro et la corrida Les mots clés expliqués dans leur contexte Les gestes des toreros explicités visuellement Le toro au campo Histoire des élevages de toros bravos La genèse de la corrida Tous les codes et rituels déchiffrés Explications des trois tercios Les passes de cape et de muleta; - • Édition Christophe Andrieu – • parution 26 sept 2014 – • ISBN 1091054037 •de Christophe Andrieu

Séville, Nîmes, Madrid, Arles, Vic-Fezensac, Dax... Autant de villes éclairées par les rayons des habits de lumière dont les noms redeviennent familiers. En effet, la corrida qu’on regardait, il y a quelques années encore, comme une coutume ancestrale et barbare, revient à la mode, envahit les colonnes de nos journaux et les écrans de nos télévisions. Dans le même temps, des associations couvrent les murs des grandes villes du Nord d’affiches dénonçant la tauromachie, et les Toulousains militent pour la réouverture de leurs arènes. Qu’est donc véritablement cette coutume populaire descendant des antiques jeux du cirque, ce spectacle sombre qui éclaire le visage de foules en liesse ? Pierre Veilletet et Véronique Flanet tentent de répondre à cette interrogation, avec une dizaine d’auteurs prestigieux, français et espagnols, Le Peuple du Toro (Français) 1 avril 1991 de Michel del Castillo (Auteur), Pierre Veilletet , Véronique Flane

ean.duverdier64@gmail.com 16 rue de Chisdits 64600 anglet

Ce livre rassemble les chroniques des grandes dates de la tauromachie, telles que les écrivirent les journalistes de Sud Ouest (et, avant lui, La Petite Gironde). De don Severo, qui écrivit de 1920 à 1958, à Zocato, en passant par Georges Dubos ou les écrivains Pierre Veilletet, Yves Harté et Patrick Espagnet, c’est un festival des plumes les plus brillantes qui vont raviver bien des souvenirs et passionner les lecteurs d’aujourd’hui. Fac-similés, documents d’époque, photographies mythiques ou oubliées accompagnent ce Siècle de corridas. Date de parution03/05/2019 EditeurSud-Ouest CollectionSites Et Patrimoines