Depuis quelques années les attaques et les actions des "anticorridas" sont plus nombreuses plus insidieuses et parfois violentes et bénéficient de soutiens très médiatiques.
Même si ces actions, parfois très virulentes, ne sont pas prêtes d'aboutir en France, il n'en demeure pas moins que les aficionados doivent réagir et doivent avoir la liberté d'assister aux spectacles taurins.
Si un jour cet abolitionnisme atteignait la corrida il est certain qu'alors les prochaines victimes seraient la course camarguaise, les abrivados et tous les spectacles taurins.

Accueil | Nous contacter | Mentions légales | Copyright 2020 aficion.org |Tél 04 67 86 40 55 - 06 22 18 80 29 | email: aficion3@gmail.com

Association de défense des tauromachies - Sommières

UN PEUPLE QUI OUBLIE SON PASSE, SON HISTOIRE, SES RACINES, N’A PAS D’AVENIR"   Discours prononcé par Roland Cecchi-Tenerini, Cecchi président de la Coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard, lors du rassemblement à Nîmes, pour s’opposer à l’abolition de la corrida en France - samedi 17 septembre 2022

Chers amis, La Coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard, Gard dit non à l’abolition de la corrida. Aux côtés de toutes celles, de tous ceux qui ont la passion du taureau, de la fête et du partage, nous aficionados, nous citoyens, opposons un rejet unanime à l’abandon d’une parcelle de notre liberté, de notre culture régionale, de notre histoire. Faisons notre, cette parole : UN PEUPLE QUI OUBLIE SON PASSE, SON HISTOIRE, SES RACINES, N’A PAS D’AVENIR. Nous, aficionados, nous voulons que la corrida vive comme doivent vivre et perdurer toutes les expressions culturelles et festives autour du taureau ; taureau qu’affectionnent particulièrement nos villes et nos villages. Regardons ce qui se passe autour nous pendant cette feria des Vendanges, cette ferveur, cette passion, cette Aficion.  Le taureau est la fête. Le taureau est Roi. Tous les clubs taurins de Nîmes et du Gard (camarguais et espagnols) comme, ceux au-delà du Vidourle et du Rhône, sont aux côtés des éleveurs pour qui le taureau, véritable passion chevillée au corps, est aussi un métier d’élevage, de sélection et, avant toute chose chose, de protection d’une race : la race du taureau brave. Respectez-nous monsieur Caron. Respectez, ces femmes et ces hommes qui font vivre ganaderia et manades, qui s’enracinent dans les profondeurs générationnelles. Elles embellissent nos territoires. NON monsieur Caron, vous ne les ferez pas disparaitre comme ne disparaitra pas non plus le taureau brave, qui existe depuis des millénaires. Ensemble, protégeons cette biodiversité non en tant que slogan mais, en pratique pratique, dans les faits, ici, de la Camargue aux Cévennes. NON, monsieur Caron, vous ne réussirez pas à abolir la corrida. Que vous le souhaitiez ou non, monsieur Caron, les aficionados et le peuple d’Occitanie, de Nouvelle Aquitaine et de Provence Alpes Côte d’Azur, veulent encore vivre un grand avenir. Nous le défendrons et nous vaincrons. Messieurs les parlementaires, députés et sénateurs, au nom de tous les aficionados, nous vous demandons d’être à nos côtés pour mener ce combat. Nous vous demandons d’être aux côtés des peuples du taureau. Nous vous exhortons, à rejetez cette proposition. Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard

Manifestation Nîmes 17 septembre 2022